Pseudo / Mot De Passe


Durée / Memoriser Mot De Passe
Menu

Login

Le Clan



Online (0) :


Présentation
Les origines de Cyrilius
L'enquete
"Ayez Pitié de moi!"
Le dernier rampart
Faux semblant
Sables Trop Mouvants
Incident sur le Rebecca IV
Piège de Métal
Tête à tête
Lourde Traitrise
PIÈGE DE MÉTAL
Par Kalhan

Depuis plusieurs jours, le Rebecca IV était en état stationnaire au dessus de la planète Panther, situé dans le système Withfun en bordure extérieure du territoire Blood Eagle. Les Knightwolf avait eu comme mission, de se rendre à ce poste frontière et d'intercepter tous les vaisseaux voulant passer en territoire ennemi. D'après certaines sources, des armes de contrebandes seraient volées dans nos armurerie et revendus aux Bloodeagle par des mercenaires peu scrupuleux, et la planète Panther serai le point de passage le plus utilisé. Malgré qu' aucun incident n'est encore eu lieu, le clan était sur le qui-vive. Le Capitaine Djaggernaut avait déjà préparé toutes les armes et armures en cas d'intervention rapide. Tous les hommes du clan se tenaient prêt à intervenir en cas d'alerte. Dans la salle de pilotage, le Capitaine Cyrilius et le Sergent Zhoran ne perdaient pas un instant de vu les écrans de contrôle qui détecteraient grâce au radar cybernétique le moindre vaisseau à plusieurs kilomètres à la ronde. Le Commandant Pil_Dragon passa le sas d'entrée et se dirigea vers Cyrilius :

- " Il est temps que tu aille te reposer Cyrilius, je prend la relève au bout de 26 heures de veille tu en a bien besoin je penses. Et toi Zorhan, Zephyr te remplacera sous peu, il m'a dit qu'il préparait des provisions pour le tour de garde, quel goinfre celui la"

- " Merci de me remplacer Pil", répondit Cyrilius " Malgré que j'ai besoin de moins de sommeil que les autres, çà me fera tout de même beaucoup de bien"

A ce moment la voix de Zhoran se fit entendre :

- " Commandant, un vaisseau en approche"

- " Essaye de rentrer en contact avec lui", répondit Pil_Dragon

Ce dernier activa tous les interphone internes du Rebecca IV :

- " Équipe d'intervention, tenez vous prêt, un vaisseau  approche, au cas où je n'aurai pas de réponse de lui, prenez une navette et arrêtez le. Je vous tiens au courant"

Zorhan reprit la parole :

- " C'est une navette mono-place Commandant, et la personne aux commandes accepte la communication". Le moniteur de liaison extérieur s'activa, le visage de Tassadar y prit place :

- " Bonjour Commandant, je suis de retour de ma permission sur Delta VI"

Un soupir de soulagement se fit ressentir sur Pil :

- " Bienvenue chez nous Tassadar, content de te revoir"

Il en profita pour annuler le dernier ordre à l'encontre de l'équipe d'intervention. La navette de Tassadar se dirigea vers le sas inférieur du Rebecca IV, ce dernier venait de s'ouvrir, le Capitaine s'y engouffra. Il resta deux minutes dans la chambre de dépressurisation, puis rentra dans le hangar et atterrit. Son meilleur ami l'attendait. Cyrilius et Tassadar se saluèrent comme des frères, ils étaient devenus les meilleurs amis du monde depuis leur rencontre. Ils quittèrent ensemble le hangar.

- " De retour au bercail, mon cher Tass", commença Cyrilius " Et cette permission ? ça s'est bien passé ?"

- " au poil", répondit-il " J'ai pu laver mon honneur d'ancien capitaine des Diamond Sword,  mon ancien Commandant a été jugé et condamné a la peine capitale, On reparlera de çà plus tard, autour d'un verre d'hydromel, pour le moment je vais faire mon rapport au Commandant Kalhan. "

De ce pas, Tassadar alla frapper à la porte du bureau du Commandant, qui l'invita à rentrer, Le Capitaine se mit au garde à vous et salua son supérieur :

- " Mes respect Commandant "

- " Boujour Tass", commença Kalhan " Assied toi... Alors ce jugement ?"

- " Il s'est très bien déroulé, les preuves que j'ai fournis au tribunal galactique de mon ancienne tribu ont fait taire toutes les calomnies de trahison à mon égard, je suis enfin libre, et les Diamond Sword ne me traînerons plus dans la boue. Carter, mon ancien Commandant n'a rien pu faire face à mes preuves flagrantes,  j'ai vécu dans la honte de mon peuple durant quatre années, mais c'est bel et bien terminé maintenant "

- " Bien, j'ai toujours cru en toi Tass, malgré les réticences du général Gordon. Maintenant plus rien ne pourra t'empêcher de devenir le chef de la section défense, tu as les tripes pour çà, sans parler de ton expérience qui est impressionnante.

- " Merci Commandant "

- " Bon Tass, vas te reposer, la mission en cours ne te concerne pas, on se vois plus tard dans le salon des officiers supérieurs"

Le Capitaine sortit du bureau et se rendit directement dans sa chambre. Il y rangea quelques affaires, puis pris la direction de la douche. Il rencontra le Lieutenant Djvil en cours de route :

- " Salut Dj, alors çà va ? "

-" Salut Cap, moi çà va... toujours... Pas de prob., vous avez fait bon voyage ? " 

- " Oui, un peu long, mais çà allait, bon à plus tard, je vais à la douche puis une petite heure de sauna me fera le plus grand bien"

Pendant ce temps, dans la salle de pilotage Pil_Dragon et  Zorhan continuèrent leurs observations. Subitement, une voix sortit du canal radio externe : 

- " MAYDAY, MAYDAY, nous avons besoins d'aide, quelqu'un m'entends"

Zorhan sursauta : 

- " Ca vient d'un vaisseau qui n'est pas encore entré dans notre zone de surveillance radar, que fait-on Commandant ?"

- " Met moi en liaison avec lui "

Zhoran s'exécuta.

- " Ici le Rebecca IV, nous vous recevons,  qui êtes vous ? que se passe-il ? Quel est votre position ? ", reprit Pil_Dragon

- " Ici l' Angelina, vaisseau diplomatique Starwolf, nous avons lâchement été attaqué par une escouade Bloodeagle , et..."

Visiblement, il était essoufflé et avait du mal à trouver ses mots. Mais Pil_Dragon insista :

- " Calmez vous et continuez, que s'est t-il passé ensuite ?"

- " Les Bloodeagles, ils...ont... OH...NON.... AHH...NON DE DIEU.... MERDE"

Un violant bruit se fit entendre, ce qui ne présageait rien de  bon. Puis des bruits parasitaires sortirent du canal radio. Pil essaya à nouveau de rentrer en contact : 

- " Me recevez vous encore ? êtes vous toujours en ligne ? "

Silence radio, Pil essaya encore trois fois de recontacter l'Angelina, mais rien. Au bout de cinq minutes la voix se fit de nouveau entendre : 

- " Rebe.. IV...me recev....ous...on a...té...subit...oupé..."

- " Ici le Rebecca IV, la transmission est très mauvaise, pouvez vous répéter ?. ", répondit Pil_Dragon."

Plus rien. A ce moment le radar détecta l'Angelina, il venait de rentrer dans la zone de couverture. La transmission fût rétablie :

- " Ici l'Angelina, Rebecca IV j'espère que vous m'entendez, nous n'avons plus de réception. Nous avons besoin d'une aide imminente. J'ai sept scientifiques à bord. Ses chiens de Bloodeagle, de leur navette nous ont tiré dessus, nous avons pu leur fausser compagnie, mais notre vaisseau a de terribles dégâts. Nous n'avons plus le contrôle de l'Angelina, trois astéroïdes nous ont déjà percuté, encore un, et notre vaisseau vole en éclats. Vite, récupérez nous, je vous en prie, on ne veut pas mourir"

Pil_Dragon dut prendre une décision rapide, il enclencha les interphones du Rebecca IV :

- " Équipe d'intervention. Préparez vous à une mission de récupérations de personnel. Prenez une navette, rejoignez le vaisseau Angelina, et ramenez moi les sept scientifiques se trouvant à bord. Attention il n'ont plus aucun contrôle sur leur vaisseau "

Le Commandant Kalhan apparût sur le moniteur, elle était assise derrière bureau :

- " Que se passe t-il Pil ? c'est quoi cette mission de sauvetage ?"

- " C'est un de nos vaisseau diplomatique, il à été attaqué par une navette Bloodeagle, ils n'ont plus aucun contrôle, leur vaisseau peut exploser d'un moment à l'autre."

- " Tu les fouilles tout de même quand ils arriveront"

- " Ok Kal, pas de problème, je penses que le l'aurai fait de toute façon "

Pil pris rentra en contact avec le chef de l'équipe d'intervention :

- " Djaggernaut tu me reçoit ? ça se passe comment cette mission de sauvetage ?"

- " Cinq sur cinq Commandant. Nous quittons le  Rebecca IV à l'instant, dans cinq minutes nous serons sur eux."

Le Capitaine Djagg. avait pris la direction des opérations, il été accompagné des Sergents Mestema, Arkhan , Méthos, et des Lieutenants Djvil et Fredopal. Leur navette arriva à proximité de L'angelina, et l'ampleur des dégâts était vraiment considérable, des flammes en sortaient de partout. Fredopal prit la parole :

- " Je me demande comment il peut encore flotter, avec tous ces impacts, ça tiens du miracle"

- " Ouais", continua Djvil, " Qu'on se dépêches de récupérer ses gusses, j'ai pas envie qu'il nous tombe sur la gueule ce vaisseau"

Le Sergent Méthos qui avait pris les commandes de la navette, commença à ralentir et se dirigea vers le sas situé à la base de l'Angelina. Ce dernier s'ouvrit à leur approche, la navette s'y engouffra, et le sas se referma. L'Angelina étant en perpétuel mouvement, Méthos avait du mal à stabiliser la navette, en plus en ce moment dans la chambre de dépressurisation, il lui fallait toute sa dextérité pour ne pas être propulsé contre les remparts de l'Angelina. Le sas supérieur s'ouvrit enfin, la navette arriva dans petit hangar et se posa. Une seule autre navette y était présente, mais le plafond s'étant en partie écrouler, elle était inutilisable. Des explosions se firent entendre, des hommes accoururent dans le hangar. Le Capitaine Djaggernaut descendit de la navette, un homme s'approcha de lui :

- " Je suis Antilles, le Capitaine de ce vaisseau, merci d'être venu. Les hommes avec moi sont des scientifiques et..."

- " Trêve de discussion, montez tous dans la navette, faut qu'on se dépêche de partir ", répliqua Djagg.

Ils s'exécutèrent tous très rapidement. Méthos alluma ses réacteurs et se dirigea vers le sas de la chambre de dépressurisation, mais ce dernier refusa de s'ouvrir.

- "Merde", commença , " Y'a du y avoir un court-circuit le sas est bloqué"

Djaggernaut intervint :

- " T'a intérêt de nous sortir rapidement de là Méthos , sinon on vas bientôt se transformer en torches vivantes. "

- " Ok, Chef. Accrochez vous tous, opération kamikaze en cours "

Méthos s'engouffra dans le premier couloir en face de lui, des flammes léchèrent la navette. Il avait faillit toucher un pylône dans la manœuvre. Il continua à zigzaguer dans les décombres du  vaisseau, il en toucha quelques uns.

Le Lieutenant Fredopal cria :

- " Méthos, fais pas le con, c'est pas le moment"

- " YAOUHOUH, quel pied ", s'écria Méthos

A ce moment juste derrière eux une violente explosion se fit soudain entendre. Son souffle commença à tous balayer. Méthos tira plusieurs rockets sur un des murs. Il n'avait plus le choix, le prochain couloir étant trop petit pour pouvoir s'y engouffrer. Le mur explosa, et laissa place au vide interstellaire. L'angelina fit alors une rotation rapide de quarante cinq degrés, le plafond du vaisseau tapa violemment  le haut de la navette, cette dernière s'écrasa bruyamment au sol. Tous les occupants furent projetés dans les quatre coins de la navette, et les moteurs de cette dernière se coupèrent. Les explosions se firent de plus en plus nombreuses, l'Angelina devrait partir en fumée dans quelques instants. Les moteurs de la navettes refusèrent de redémarrer.

- " Saloperie", s'énerva Méthos, " Tu vas repartir, oui "

Djvil s'énerva, et donna et violant coup de pied sur les commandes de démarrages, les moteurs s'allumèrent.

- " Et voila", dit Djvil, " un peu de violence et sa repart ".

La navette décolla, et passa le trou créé précédemment par Méthos. Au même moment, une explosion encore plus forte que les précédentes coupa net l'Angelina en deux parties, l'une tomba à droite, l'autre à gauche. Pendant la fuite, des gerbes de feu tombèrent sur la navette, qui  commença à prendre feu.

Djagg prit son Talkie :

- " Commandant Pil_Dragon, nous revenons mais notre navette est en proie des flammes, préparez les extincteurs "

- " Compris Djagg, nous vous attendons"

Méthos se posa dans la hangar du Rebecca IV, tous les occupants de la navette descendirent. Dosf et Zorhan commencèrent à éteindre les flammes. Kal s'approcha de Antilles :

- " Je suis le Commandant Kalhan, chef du clan Knightwolf"

- " Et moi Antilles, Capitaine du défunt vaisseau Angelina. Merci de nous avoir récupéré, nous vous devons la vie. J'était censé conduire ses éminents physiciens à un congrès de la plus grande importance pour le peuple Starwolf"

- " Bien ", "continua Kalhan, " Tous le monde vas bien ? nous avons une infirmerie au cas où il y aurais des blessés. " 

- " Non, aucun blessé, nous sommes encore sous le choc de la terrible tragédie qui vient de nous arriver."

- " Oui, je sais ", Répondit Kal, " Les Bloodeagle... Par pure conscience professionnelle j'aimerai faire une fouille sur chacun de vous "

- " QUOI", s'emporta Antilles, " Après ce que nous venons de subir, vous avez des doutes sur nous ?... bon d'accord, excusez moi, je suis un peu sur les nerfs"

- " Excuses acceptées Capitaine Antilles"

Kalhan s'adressa à Djaggernaut et Djvil :

- " Bon, fouillez moi tous ce beau monde, si vous voyez la moindre arme, confisquez la.  Ensuite rassemblement de tous le clan sur le pont principal "

Les sept physiciens et le Capitaine Antilles furent fouillés dans les moindres recoins, personne n'osa s'offusquer. Djvil trouva un pistolet à plasma dans la veste intérieur d'Antilles, il lui prit rapidement et dit :

- " Ca c'est confisqué jusqu'a nouvel ordre, ok ?"

Antilles s'empourpra :

- " Mais c'est mon arme personnel, rendez la moi sur le champs, sinon j'irai me plaindre à qui de droit "

- " C'est çà, plaint toi coco, ton arme je la garde "

- " Et c'est quoi se tutoiement, on n'a pas gardé les vaches ensemble à ma connaissance, alors vous me rendez de suite mon arme sinon..."

Djvil l'interrompit :

- " Tu vas fermer ta gueule oui. A cause de ton putain de vaisseau on à faillit tous y passer. Alors maintenant tu met ta queue entre les jambes, et tu rejoins avec tes scientifiques le pont principal, ET QUE CA SAUTE BORDEL DE MERDE."

Djaggernaut intervint :

- " Calme toi Dj, on est en vie non, c'est pas la peine de s'énerver"

- " Ok" , répondit Djvil, " Mais ce Antilles je le sens pas, il me laisse un goût amère dans la bouche, bon je rejoins le rassemblement sur le pont principal de la salle de pilotage" 

- " Vas-y", continua Djagg " J'accompagnerai moi même nos rescapés sur le pont principal, de toute façon aucun des  physiciens n'est armé, donc y'a pas de quoi s'inquiéter."

Dosf et Zorhan avaient finis d'éteindre les flammes de la navette, ils se rendirent de même sur le pont principal. Tout le clan y était déjà présent, le Capitaine Antilles et les scientifiques étaient présent aussi. Zéphyr avait pris place pour son tour de garde aux moniteurs de contrôle. Comme l'avait dit le Commandant Pil_Dragon, ' c'est un véritable goinfre ', un contenaire était placé a sa droite. Méthos lui fit la remarque. Zéphyr lui répondit :

- " Oui, Méthos, pour ne pas m'endormir, et surtout pour me faire moins chier je mange. Et excuse moi encore de mon retard pour prendre ta relève, j'était entrain de préparer mon ravitaillement"

Il disait ceci en montrant le gros contenaire à coté de lui. Le Capitaine Cyrilius entra dans la salle de pilotage, il avait l'air furieux :

- " Peut t-on m'expliquer le pourquoi de ce rassemblement, je m'étais tous juste endormi, quand le Capitaine zOU m'a réveillé, j'ai pas tout suivi sur son explication "

Pil_Dragon le rassura :

- " Nous avons des invités Cyrilius, et l'équipe d'intervention à échappé de peu à une mort certaine sur l'Angelina, un vaisseau diplomatique Starwolf"

Dans les rangs qu'avait constitué le clan pour le rassemblement on entendit faiblement la voix de Djvil :

- " Des invités ? mon oeil ouais, des fouteurs de merde tout au plus"

Djaggernaut le fit taire d'un regard :

- " Ta gueule Dj, c'est pas le moment de se faire remarquer "

Le Commandant Kalhan entra sur le pont principal. Pil_Dragon ordonna :

- " Garde à Vous"

Tous les hommes du clan s'exécutèrent, Cyrilius, Djagg, Zou étaient légèrement décalés des rangs, normal en tant que Capitaine. Pil_Dragon faisait face à son clan. Zéphyr était tout naturellement resté à son poste de contrôle, mais suivait tout çà d'un oeil songeur. Pil_Dragon se posta devant Kalhan et la salua :

- " Commandant, le clan est rassemblé au complet"

- " Bien Pil, REPOS...", cria t-elle en s'adressant au clan.

Ils se mirent tous en cette position, c'est à dire les jambes légèrement écartée, et les bras derrière le dos. Un ricanement se fit entendre derrière Kalhan, c'était le  Capitaine Antilles, il était entouré par tous les scientifiques. Ils avaient pris place devant les organes de contrôle du Rebecca IV, non loin du poste de Zéphyr

- " Qu'est qui vous fait rire Capitaine Antilles", dit alors Kalhan sur un ton assez rude.

- " Rien, Commandant, haha, c'est nerveux, mais continuez donc je vous en pris "

- " Bien", continua donc Kalhan

Kalhan fit au clan le compte rendu de la journée, qui avait été plutôt difficile.

Dans les rangs, Djvil s'adressa à Djaggernaut :

- " Tu vois Djagg. , il tourne pas rond ce Antilles, il manque même de respect à notre Commandant, çà m'étonne qu'elle ne se soit pas plus offusquée, ce Capitaine j'ai envie de me le faire, tu peux pas savoir "

- " T'es un peu trop parano Dj, je te conseille de rien faire du tout, tu risquerai d'avoir des ennuis, et un homme tel que toi, on n'aimerais pas te perdre, tu comprends..."

- " Ouais ok, je lui abîmerai pas la gueule, je te le promet"

A ce moment, la lumière artificielle diffusée dans la salle de pilotage se tut. Une obscurité quasi complète était tombé, seules de faibles lueurs venant de la planète Panther traversaient le hublot principal. Pil_Dragon prit la parole :

- " Du calme les amis, le générateur de secours devrait s'enclencher sous peu "

En effet la lumière réapparut en peu de temps. Et là tout avait changé, les physiciens et le Capitaine Antilles pointaient chacun une vulcain sur les hommes du clan Knightwolf. Kalhan s'énerva :

- " Que veut dire tous cela Capitaine Antilles ? et ou avez vous eu ses armes ? "

- " Ca veut dire chère Kalhan que vous êtes mes otages d'est à présent. Hé hé, et pour votre information je m'appelle Sk4c92, chef du clan 187 CM, 187 Code Meurtre pour être plus précis. Et les physiciens, ce sont mes propres hommes. Pour les armes, hahaha, demandez donc à votre cher Sergent Zéphyr"

Elle se retourna vers ce dernier, il avait aussi une arme à la main et la pointa vers son propre Commandant. A coté de lui le contenaire était ouvert, donc c'est là qu'étaient cachées les armes.

- " Zeph, comment à tu pu trahir ton propre clan ? "

- " Mais par appât du gain, n'est ce pas chef ?"

Il s'adressa à ce moment à Sk4c92 qui lui répondit ;

- " Oui Zéphyr, on vas se faire le pactole avec çà."

- " Cromwell, tu me fouille tous ce beau monde au cas ou il y'en aurai qui porterai une arme", dit- il enfin en s'adressant à son adjoint.

Il se retourna vers Kalhan :

- " Nous sommes des mercenaires à la solde des Bloodeagle, ils offrent un joli magot pour la destruction du clan Knightwolf, qu'ils disent indestructible. Indestructible ? mon cul ouais, on n'a vraiment concocté un plan sans faille. C'est vrai qu'on à  faillit tous y passer dans l'Angelina, qu'on à voler et détruit nous même entre parenthèse, il fallait faire naître aucun soupçon. Le sas menant à la chambre de dépressurisation aurai du fonctionner lors de notre  fuite, mais bon, on n'est comme même là et vous vous l'avez dans l'os sales bâtards "

Kalhan s'emporta :

- " Modérez vos expressions, vous ne vous en tirerez pas comme çà " Sk4c92 ricana et envoya son arme dans l'estomac de Kal qui s'effondra.

- " Si sale chienne, on vas tous vous crever autant que vous êtes "

A ce moment Fredopal fit un bond majestueux et retomba les pieds en avant sur le visage de l'agresseur de Kal, ce dernier fut propulsé cinq mètres en arrière, directement sur le mur nord du pont principal. La seconde d'après Fredopal avait cinq armes pointées sur lui.

- " Ne tirez pas " , cria alors Sk4c92 

Fredopal était rouge de colère, les yeux injectés de sang :

- " Je ne permet pas qu'on s'en prenne à notre Commandant " 

- " Tu ne permet pas ? ", continua Sk4c92 en essuyant le  sang qui coulait de sa bouche.

- " Sache que c'est moi qui donne les ordres maintenant "

Il s'adressa alors à ses hommes :

- " Attachez moi ce fils de pute à un de ses poteaux, et ficelez le moi bien, on vas rire un peu."

Kalhan se releva tant bien que mal.

- " Alors cher Kalhan", continua Sk4c92 " Vous savez qui est le chef maintenant, plus personne ne peux faire quelque chose pour vous et votre clan de bâtards. La prise d'otage s'est faites au moment de votre rassemblement stupide, au moins là on était sûr que tout le monde soit présent, n'est ce pas Zéphyr ? tout le clan est présent dis moi "

Zéph scruta l'assemblée, il vit les hommes du clan Knightwolf  les mains sur leur tête et les hommes du clan 187 CM qui les mettait en joue. Il dit alors :

- " Merde, il manque quelqu'un chef "

- " QUOI ???" , s'emporta Sk4c92

- " Oui chef, le Lieutenant Djvil, il était encore présent avant notre panne de lumière "

- " Ce salaud qui m'a piquer mon arme c'est barré ? Zephyr coupe toute liaison vers l'extérieur et verrouille tous les sas du hangar, il sera pris au piège comme un rat "

Entre temps Fredopal fut attaché à un des pylônes, les nœuds étaient serrés a l'extrême.  Sk4c92 s'adressa à son adjoint :

- " Alors Cromwell, t'as trouvé des armes sur nos chers otages ? "

- " Oui chef, un pistolet à plasma et une dague sur Kalhan, quelques autres possédait aussi une arme "

- " Bien Cromwell, maintenant tous le monde assis, et je veux voir vos mains, au moindre geste suspect mes hommes vous abattent"

Pil_Dragon intervint :

- " Pourquoi ne pas le faire de suite ? "

- " Je vous réserve à tous une surprise, vous tuer d'un coup y'a pas vraiment de plaisir. Je veux vous voir souffrir. Gyps et Rayan allez me cherchez ce Djvil ", dit il enfin en s'adressant a deux de ses hommes.

Sk4c92 s'approcha de Fredopal :

- " Alors on fait moins le malin maintenant, tu sais malgré les apparences, j'aime bien les salauds de ton genre "

Fredopal lui cracha a la figure :

- " Si vous touchez en un cheveu de notre Commandant, je vous tuerai de mes propres mains "

Sk4c92 serra son poing et le frappa dans son organe génital.Une larme coula sur la joue de Kalhan, c'était plus ce qu'elle ne pouvait en supporter. Pendant ce temps, dans le sauna privé du Rebecca IV, Tassadar s'était endormi, avec la chaleur extrême du lieu, et le long voyage qu'il à effectué, il n'en saurai être autrement. Il ne vit donc pas l'homme qui rentra furtivement dans la pièce et qui se dirigea vers lui.

- " Debout Cap., c'est pas le moment de pousser un petit somme ".

Tassadar se réveilla en sursaut et vit Djvil en face de lui :

- " Qu'est ce qui se passe Dj, çà te prend souvent de réveiller les gens dans leur sommeil ? ou t'a décider de me pourrir la vie... "

- " Habillez vous en vitesse, notre vaisseau est sur le coup d'une prise d'otages ", répondit Djvil.

- " QUOI ? pas possible, on n'a une sécurité au top sur le Rebecca IV "

- " Si, habillez vous, nous devons réagir au plus vite "

Tassadar commença à s'habiller et dit :

- " Explique moi comment ça c'est passé et comment t'as pu échapper à cette prise d'otages. "

- " Ca serais trop long à expliquer, mais tous les hommes du clan sont sur le pont principal,  les preneurs d'otages sont au nombre de huit, j'ai senti de suite un coup fourré, ils s'étaient fait passer pour des scientifiques se rendant à un congrès, mais à moi on me l'a fait pas. La prise d'otage à commencé après la restauration du courant qui avait été coupé intentionnellement. Pendant les quelques secondes de noir quasi totale de la pièce, je me suis éclipsé par la passerelle droite, je me suis caché derrière un des pylônes de soutien, et j'avais vu juste, à la restauration du courant,  tous les pseudos scientifiques étaient armés de vulcain, j'ai pris rapidement la poudre d'escampette..."

- " Bravo pour ton intuition ", répondit Tassadar en finissant de s'habiller, " Mais nous n'avons pas une seconde à perdre, ils faut nous rendre à l'armurerie pour prendre des armes et contrer ces bandits"

Ils rejoignirent rapidement le couloir principal, l'armurerie était du coté sud du vaisseau, ils leur fallais donc changer de pont. 

- " Passons par le quartier des officiers Dj, ce sera plus prudent ", intervint Tassadar

- " Ok Cap, c'est vous le patron ", répliqua Djvil

Entre temps sur le pont principal, les Knightwolfs demeuraient assis et leurs mains reposaient toujours sur leurs têtes, Fredopal ficelé comme un saucisson sur un pylône se remettait difficilement du coup qu'avait porté Sk4c92 à ses parties génitales. Les 187 CM pointaient toujours leurs armes en direction des hommes de Kalhan, Sk4c92 savourait sa victoire en buvant un verre d'hydromel, il prit la parole :

- Bon, nous pouvons passer aux choses sérieuses maintenant, Cromwell, ramène moi la plantureuse rousse, elle à droit à un traitement spécial "

Cromwell appliqua l'ordre et la pris par sa chevelure et la tira en direction de son chef,  Kalhan serra les dents pour éviter de hurler sa douleur.

Cyrilius réagit et cria : 

- " Arrêtez , ce n'est pas en la torturant que vous arriverez à quelque chose, et si vous nous disiez ce que vous voulez exactement, je suis sûr que cette prise d'otage cache quelque chose d'autre de plus important a vos yeux, sinon vous nous auriez déjà tuer..."

Cromwell jeta Kalhan à terre au pied de Sk4c92, puis se retourna et se dirigea vers Cyrilius,  et lui envoya un puissant coup de pied en pleine figure , le Capitaine se retrouva au sol presque évanoui.

- " Suffit Cromwell ", l'interrompit Sk4c92, Kalhan avait pu se redresser sur les genoux. Sk4c92 lui pris le menton d'une main et la regarda droit dans les yeux :

- " Futé ton Capitaine, c'est vrai qu'on aurai pas risqué nos vie pour une simple extermination en règle, on nous paye très chers pour ce qu'on nous à demandé de faire, malgré que je doute légèrement de l'existence de l'objet que nous devons récupérer."

Kalhan le fusilla du regard, elle avait déjà un soupçon de l'objet convoité par Sk4c92, mais espéra du fond du cœur que ce ne serai pas celui là. 

Le chef des bandits repris la parole :

- " Oui cher Kalhan, je parle de l'épée divine, celle qui d'après la légende, laissez moi rire, est sortie des entrailles du grand loup, le dieu fondateur de la tribu Starwolf. Faut vraiment être demeuré pour croire en de telles conneries, s'il y avait des forces supérieurs dans nos galaxies çà se saurai, le seul dieu que j'approuve est moi même. Alors jolie rouquine, elle est où cette épée ? "

- " Je n'en ai aucune idée ", répliqua Kalhan , un sourire au lèvres.

Sk4c92 la gifla violemment :

- " Mauvaise réponse ma beauté, l'épée à été vu la dernière fois sur la planète Zebra III, et en tes propres mains d'après certaines rumeurs, elle t'aurai aidé à décupler la force d'une armée pour vaincre une invasion Children of Phénix, ils étaient quatre fois plus nombreux que vous. Tu vas pas dire que tu t'en rappelle pas comme même ? " 

Pil intervint : 

- " mais ce n'était que des artifices, Kal avait utilisé ce stratagème pour remonter le moral des troupes du défunt capitaine Tomalt"

- " Des artifices ? ", répondit Sk4c92 sur un ton neutre, " oui, çà aussi je le savais,  Zéphyr m'en avait parlé, mais qui sait, même si c'est votre chef , Kalhan peut bien vouloir garder secret la possession de cette épée, il faudrait mieux en quelques sortes, car moins de personne au courant gage une plus grande sécurité..."

Alors, où est -elle ? mon employeur est assez pressé de l'acquérir, alors parlez "

Pendant ce temps , Tass et Djvil avaient rejoint le quartiers des officiers.

- " J'ai une idée ", s'écria Tassadar , " Kal à une liaison directe avec le Général Gordon dans son bureau, on pourrai peut être l'utiliser pour avoir des renforts. Le seul  problème est que son sas est verrouillé par un système vocal numérique, t'aurai une idée Dj ? "

- " Ouaip Cap., faut pas oublier que je suis aussi l'electro-physisien du clan, ouvrir un sas ne devrait pas trop me poser des problèmes, mais le sas du bureau relève d'un système de sécurité ultra complexe, il me faudrait au moins une heure pour le déverrouiller, je propose plutôt  de passer par la chambre de notre Commandant qui à un accès direct à son bureau, car le sas y est beaucoup plus facile à trafiquer, vu que c'est un système à carte magnétique, c'est encore l'ancien système de sécurité. "

- " Ok Dj, on y va "

Djvil sortit sont petit tournevis de sa poche, dévissa soigneusement les vis du capot englobant le boîtier du système, ceci fait, il étudia attentivement les nombreux câblages qui lui faisait face. Un bruit de porte se fit entendre au bout du couloir

- " Dépêche toi Dj ", s'énerva Tassadar, " y'a du monde qui arrive "

- " ouais, ouais, çà viens Cap., un peu de patience, faut que je provoque un court-circuit "

- " Quoi ? un court-circuit ? mais on vas se faire remarquer tout de suite, arrête tout de..."

Des étincelles sortirent du boîtier électronique et le sas s'ouvrit, Tassadar et Djvil s'y engouffrèrent. Le sas était resté ouvert. des voix se firent entendrent dans le couloir :

- " Hé Rayan, j'ai entendu un bruit par là bas, sûr que c'est ce Djvil " 

Planqué derrière une étagère de la chambre de Kalhan , Tass se tourna vers Dj : 

- " Bravo pour ta discrétion, on est repérés maintenant "

- " Mpff, çà sera plus prudent en passant par le quartier des officiers qu'il disait le Cap., çà me fait bien rire "

- " Quoi ? ", s'exclama Tass

- " Rien Cap., je pensais tout haut ", répondit Djvil en observant une photo sur la table de chevet de Kalhan, " Dites moi Cap., c'est qui c'est superbe blonde en photo là bas ? "

Tassadar le fusilla du regard :

- " C'est Rebecca, le plus grand amour de Kalhan, elle est morte dans les bras de notre belle rousse, mais qu'est que je raconte là, putaaaiiinnnn, ils vont arriver d'une seconde à l'autre et toi tu me parles photo, t'es siphonné de la tête ou quoi ? "

Les deux hommes affiliés aux 187 CM avançaient prudemment dans le couloir

- " Regarde Gyps ", dit le premier , " la porte là bas à été court-circuité, il est là bas "

- " t'as raison Rayan, tiens toi prêt, nous allons rentrer dans cette salle ".

Ils se rendirent rapidement à l'entrée de la chambre et mirent en joue leurs vulcains.

- " merde, personne ", s'écria Rayan

- " Regarde Rayan " , répondit Gyps , " il y a une porte entrebâillée au fond de cette chambre, il ne peut que être là bas, on y va "

Gyps donna un violant coup de pied à la porte qui s'ouvrit à la volée.

Au milieu de la pièce qui était le bureau de Kalhan se trouvait Djvil, qui leva instantanément les bras à la vue des deux hommes.

- " Alors , on t'a enfin retrouver ", dit Rayan

- " Tu vas payer cher ta cavale toi ", continua Gyps

Ils avancèrent lentement vers Djvil lorsque Tassadar arriva derrière eux, il pointa l'index de sa main droite sur Gyps et son autre index sur Rayan, et avec les extrémités de chacun leur toucha la nuque :

- " Messieurs, veuillez déposer vos armes, j'ai un plasma gun pointé sur chacune de votre tête, ne faites pas les idiots, j'aimerai pas repeindre en rouge les murs du bureau de notre chère Commandant "

Les 2 mercenaires s'exécutèrent sur le champs. Djvil récupéra les armes à terre et en envoya une Tassadar qui fit ensuite face aux bandits :

- " Pas de chance messieurs, je n'était pas armé, mais maintenant je le suis, alors tenez vous à carreau, retournez vous je vous pris " Ils le firent instantanément, Djvil et Tassadar les assommèrent avec un coup de crosse dans la nuque.

- " Bon ", commença Tassadar , "tu les ligotes avec ce que tu trouves, moi j'essaye  de rentrer en contact avec Gordon ".

Il alluma le module de télécommunication inter spatial et tenta d'ouvrir le contact, mais pour seul réponse il eu un message stipulant ' communication impossible, verrouillage du système '. Il se tourna vers Dj :

- " Merde, ils ont verrouillé le système de communication, et... heu... dit moi... t'a pas trouvé mieux que les draps de soie de Kal pour ligoter nos deux lascars ? "

- " Ben non Cap... mais c'est très solide, avec çà on est sûr qu'ils resteront ici "

- "Hum... Admettons, bon, tu m'a dit qu'ils étaient huit, donc maintenant théoriquement ils ne sont plus que six, avec de la chance on peut les avoir, plus la peine de passer à  l'armurerie on est armé maintenant , cap sur le pont principal de la salle de pilotage "

- " Bien sûr Cap., avec de la chance, mouai, bon... vous avez un plan ? "

- " Plus tard Dj, on avisera sur place "

Ils sortirent tous deux du bureau en repassant par la chambre.

- " Tiens ", s'écria Djvil, " Vous avez vu sur l'étagère, il y a une photo de Kalhan et Fredopal, ils s'embrassent fougueusement... Euh... Dites moi, ils font crac-crac boum-boum dans notre dos ou quoi ? "

- " Dj tu m'énerve avec tes histoires de photos, t'a vraiment décider de me pourrir la vie aujourd'hui ou quoi ? "

- " Oups, pardon Cap, bon vous avez raison, cap sur le pont principal, tiens c'est  marrant çà, le cap fait cap sur le pont principal, cap et cap, vous pigez ?"

- " Grrr, je vais te tuer Dj, si on s'en sors vivant, je t'étripe tout fringant que tu es "

Sur le pont principal, Sk4c92 continuai de harceler Kalhan :

- "Alors ma toute belle, je vais bien trouver un moyen de te faire parler, est ce que l'épée est sur ce vaisseau oui ou non ? "

Kalhan ne dit rien, et continua de feindre l'ignorance.

- " Bon " , continua Sk4c92 , " on va essayer autre chose... Cromwell, coupe la gorge de ce blondinet là bas "

Kalhan toujours à genou pris la parole :

- " Au nom du Grand Loup, Kemmler, ne t'en fait pas Kem, ils font çà pour m'intimider "

Cromwell pris Kemmler au collet et le ramena au centre de la pièce, il sortit un long couteau de sa poche et le mis sous la gorge de sa victime.

- " Ok, " repris Sk4c92 , " nous savons déjà qu'elle n'est pas dans ta chambre Kalhan, enfin d'après Zéphyr, et ni dans ton bureau, alors dit moi où elle est, sinon ton Kemmler rejoindra ton pitoyable Grand Loup plus rapidement que prévu"

Kalhan le fusilla du regard mais ne dit rien. Sk4c92 fit un signe à Cromwell qui d'un coup sec coupa net la gorge de Kemmler, il tomba sur le sol raide mort.

- " Bande de brutes ", s'insurgea Kalhan

- " Il fallait me prendre au sérieux Kalhan, j'espère que ça te servira de leçon " , répondit Sk4c92 " Bon, a qui va t-on s'en prendre maintenant, elle finira bien par parler à un moment ou à un autre cette garce... Tiens, si je m'occupai de la grosse gueule qui est attaché depuis tout à l'heure "

- " NON, pas mon Fred " , s'englotta Kalhan

- " Aha, j'ai trouvé le point faible de notre chère amie, maintenant je suis sûr qu'elle va parler "

Sk4c92 prit le couteau de Cromwell et commença tout doucement à découper la chemise de Fredopal qui se retrouva bien vite torse nu. Ensuite il passa légèrement le couteau sur tout le long du torse de Fred, ce qui avait comme résultat de légèrement taillader la peau, des petits filets de sang apparurent petit à petit. Kalhan perdit tout contrôle d'elle même : 

- " Sk4c92, tu vas payer cher ce que tu fais endurer à mon clan, je te chasserai dans toutes les galaxie s'il le faut, enfin , si tu arrive à quitter ce vaisseau vivant..."

- " Ha, ha, chère Kalhan, primo je quitterai ce vaisseau vivant, et secondo j'amènerai l'épée divine avec moi "

Après cette phrase, Sk4c92 enfonça son couteau dans le flanc gauche de Fredopal, ce dernier eu un haut le cœur.

- " ARRÊTEZ DE SUITE, vous avez gagné, je vous amène à l'épée divine, mais relâchez Fredopal "

- " Bon ", continua Sk4c92 , " Cromwell tu gardes tout ce beau petit monde avec le reste de nos hommes, moi j'accompagne Kalhan et Zéphyr viendra avec moi, si elle veut nous amener dans un piège c'est raté, Zéphyr connaît ce vaisseau à la perfection "

- " Ok Chef ", répliqua Cromwell , " Et le premier qui bouge, je le descend "

- " Attendez ", cria Pil , " Laissez moi soigner Fredopal, il perd tout son sang, si on ne fait rien pour arrêter çà, il vas mourir "

- " Ha, ha, qu'il crève alors ce bâtard ", lui répondit Sk4c92

- " Vous n'êtes que des barbares assoiffés de sang ", répliqua Pil

- " Tout à fait face de crapaud, c'est ce que nous sommes, mais je vais être bon joueur, je te donne l'autorisation de soigner cette raclure, mais au moindre geste suspect, Cromwell t'abattra comme un sale chien que tu es "

Sk4c92 s'adressa à voix basse à l'oreille de son adjoint : 

- " On s'en fout, de toute façon on les bute tous dès j'aurai récupéré l'épée, et à nous  le pactole "

- " Bon on y va ", dit-il enfin à Kalhan et à Zéphyr, " nous allons peut être retrouver Gyps et Rayan en cours de route, ça fait un certain temps qu'ils sont partis, ce Dj doit se planquer dans des endroits impossible s'ils ne l'ont pas encore trouver. "

Cyrilius qui s'était remis de son coup à la figure lança une dernière vanne à Sk4c92 :

- " Vos deux gusses doivent être mort à l'heure qu'il est, je suis sûr que Dj n'en a fait qu'une bouchée "

Dans le couloir principal ouest du Rebecca IV, Tassadar et Djvil avançaient avec beaucoup de précaution. Armé chacun d'une vulcain, ils longeaient les murs de façon à se camoufler et se servaient du mieux possible des ombres projetées sur le sol. A une dizaine de mètres du carrefour secondaire du vaisseau, les deux Knightwolfs entendirent des voix, ils plongèrent chacun vers une entrée à proximité et essayèrent de se fondrent le mieux possible dans l'encadrement d'un sas d'accès. Ils retinrent leur souffle comme ils le pouvaient et tendirent l'oreille. Kalhan, suivie de très près par Zéphyr et Sk4c92 marchaient lentement dans le couloir. Le chef des bandits s'adressa au Commandant des Knightwolf : 

- " Alors Kalhan, où est ce que tu nous amènes "

- " Dans les sous-sols de notre vaisseau ", répondit l'interloquée

- " Pas d'actes héroïque Kalhan ou tu pourrai le regretter ", lui répondit Sk4c92 tout en lui pointant son arme dans le dos.

Djvil risqua un très bref coup d'eil dans le couloir, ils se retourna vers Tassadar : 

- " Merde c'est le Commandant, ce connard d'Antilles la braque de son arme, mais je  comprend pas ce que fait Zéphyr en compagnie de ce bandit, armé de plus est "

- " Mais c'est bien sûr ", s'exclama Tassadar, " Pour réussir un coup pareil ses mercenaires avaient besoin d'une aide à l'intérieur du vaisseau, Zéphyr est un  traître et il va le payer très cher. " 

- " Une vrai pourriture ce Zeph, " répondit Dj, " je me suis toujours méfié de lui, un orc ça pue et n'est attiré que par l'appât du gain. "

- " Il se rendent dans les sous sols du vaisseau ", continua Tassadar " Je me demande bien pourquoi, mais peut importe, théoriquement les bandits ne sont plus que cinq en salle de pilotage. Écoute Dj, tu vas suivre notre Commandant et ses deux tortionnaires et tu interviendras au moment le plus opportun, moi je vais voir ce que je peux faire pour sauver nos amis en salle de pilotage "

- " Ok Cap, mais vous allez faire quoi seul face à cinq bandits ?  Ne serai t-il pas mieux que je vous accompagne ? Et s'ils étaient plus nombreux en salle de pilotage ? nos amis sont peut être déjà mort et... "

- " Dj ferme là... s'il te plait , et dépêche toi, ils ont déjà pris le  couloir descendant aux sous sols "

Djvil quitta Tassadar et essaya de les suivre du mieux qu'ils pouvaient sans se faire remarquer.  De son coté, Tassadar pris le chemin vers la salle de pilotage. Kalhan, Sk4c92 et Zéphyr avaient enfin rejoint les sous sols du vaisseau, plus exactement à la salle des pompes d'hydro-carburation. Djvil toujours sur leurs talons, réfléchi sur le meilleur moyen d'intervenir. Il vit à proximité une échelle qui conduisait à une plate-forme , elle faisait tout le pourtour de la salle. Djvil y grimpa et essaya d'arriver rapidement à leur porté, mais avec un avantage de hauteur de cinq mètres, il espérait que çà suffirait pour les prendre par surprise. Maintenant le groupe marchait juste sous Djvil, ce dernier jugea bon d'intervenir de suite , il baissa son arme en leur direction et cria : 

- " Jetez vos armes , j'abats le premier qui n'obtempère pas dans la seconde "

Sk4c92 leva la tête mais ne se laissa pas intimider, il pointa son arme vers Djvil et tira, le knightwolf riposta dans la seconde. Kalhan en profita pour sauter sur Zéphyr, ils roulèrent tous les deux à terre Djvil n'avait pas été toucher, mais Sk4c92 fut blessé à l'épaule et lâcha son arme , le coup qu'il venait de reçecoir ne lui permettais plus de porter sa vulcain , il se précipita directement derrière une des pompes de la salle pour se mettre à couvert. Kalhan était couché sur Zéphyr et commença à le frapper du poing au visage, l'orc riposta d'un coup de genoux dans  l'abdomen du commandant, et d'un coup pied l'expulsa contre le mur derrière eux. Zéphyr en profita pour reprendre son arme, mais Kalhan rapide comme l'éclair projeta sa jambe en direction de la vulcain, sous le coup de l'impact l'orc perdit sa prise et  l'arme fut projetée dans les airs. Ils essayèrent chacun de la rattraper, il y arrivèrent en même temps, malheureusement Zéphyr tenait le bout du canon et Kalhan avait réussi à saisir la crosse, le commandant appuya sur la gâchette, la tête de l'orc explosa en une centaine de détritus d'os et de chairs. Les murs aux alentours avaient été retapissés en rouge, et même le corps de Kalhan était complètement recouvert du sang de Zéphyr, elle dut se reculer pour éviter l'étouffement. Djvil était rapidement descendu de la plate forme en s'aidant des divers tuyaux qui parcouraient la salle, il couru dans la direction où s'était caché Sk4c92, arrivé derrière la pompe, le chef des mercenaires avait disparu, mais sa trace était facile à suivre, il n'y avait qu'a suivre les tâches de sang qui partaient en direction du couloir nord en direction de la salle technique qui se trouvait sous le hangar à véhicules. Tassadar arriva enfin à l'entrée est de la salle de pilotage, il essaya de rester le mieux caché possible en se déplacent d'un pylône à l'autre. Il réussit tant bien que mal à monter sur le pont principal et à se cacher derrière une console de fusion électromagnétique. Il vit les hommes du clan Knightwolf assis à terre et leurs mains reposaient sur leurs têtes, Fredopal était solidement attaché à un pylône, il avait une énorme blessure à son flanc gauche et Pil essayait de le soigner tant bien que mal, Tassadar jura intérieurement :

- alors ce couillons de Fredo à voulu jouer les héros, çà m'étonne pas de sa part

Il vit ensuite les cinq mercenaires munis de Vulcain , leurs armes étaient belle et bien pointées sur le groupe des Knightwolfs. Il observa soigneusement les environs, et chercha un moyen de les distraire pour passer à l'action. Il leva la tête et aperçu un bouton d'avertisseur d'incendie, il approuva, il avait trouver le moyen de faire diversion, le seul problème c'est qu'ensuite il devrait improviser suivant la situation, et seul contre cinq çà n'allait pas être facile... Il allongea son bras et appuya sur le bouton d'avertisseur d'incendie. Les gyrophares placés sur le pont principal se mirent en route, de même qu'une sirène stridente qui se mit à retentir dans tout le vaisseau. Les mercenaires commencèrent à paniquer, Tassadar sortie de sa cachette et mitrailla le groupe des 5 bandits, il en tua deux rapidement mais les autres ripostèrent, le knightwolf du se mettre à couvert derrière la console. Pil réagit rapidement, étant le seul otage debout et à proximité des agresseurs, il saisit l'occasion et se jeta sur le plus proche, sa corpulence de lupinoide fit la différence , le bandit fut expulsé sur le mur et mouru sur le coup la nuque brisé. Dans un esprit d'héroïsme, le sergent Angelcrew se leva et fonça tête baisser vers Cromwell, ce dernier le vit rapidement et fit feu, le knightwolf fut criblé de balles de part en part, mais dans son élan percuta de plein fouet le mercenaire qui tomba en arrière, Pil le désarma. Tassadar ressortit de sa cachette et tira sur le dernier bandit qui mourus dans un râle épouvantable. Pil releva Cromwell et le ficela solidement à une chaise, pendant ce temps Tassadar se souciait de la santé de ses amis et aida Cyrilius à défaire Fredopal de ses liens. Djvil dans les sous sols du Rebecca IV continuait à suivre les traces de sang laissées par Sk4c92, il avançait très prudemment en direction de la salle technique. Les traces s'arrêtaient net devant l'entrée du local, le knightwolf scruta les alentours avec attention. Il ne vit pas venir le coup, Sk4c92 munit d'une barre de fer sauta hors de sa cachette et frappa Djvil au visage, la violence du coup lui fit perdre l'équilibre , ilchancela et tomba face contre terre , le mercenaire leva son arme improvisée pour donner le coup fatal. A ce moment Kalhan arriva au fond du couloir ,muni de la vulcain du défunt Zéphyr. Sk4c92 la vit et stoppa net son geste, il couru aussi vite que possible dans la pièce adjacente. Kalhan aida Djvil a ce relever tout en observant attentivement la pièce, elle était prête à tirer sur la moindre chose suspecte , tellement ses nerfs étaient à vifs. Djvil se palpa le front,  le coup lui avait donné une belle entaille mais il saignait peu : 

- " Je vais bien Commandant, il a du partir dans la première partie de la chambre hyper propulsion, nous n'avons plus une seconde à perdre "

Les deux Knightwolfs avancèrent prudemment, la salle où ils venaient d'arriver n'était pas très grande et débouchait sur un cul de sac. 

- " Nous le tenons ", dit Kalhan, " il ne pourra plus nous échapper"

A ce moment, un bruit se fit entendre au fond de la pièce. Kalhan et Djvil s'y rendirent rapidement mais prudemment. ils virent Sk4c92 derrière le sas d'une capsule spatial de sauvetage :

- " Ha, ha, ha, j'ai réussi à vous fausser compagnie ", commença le mercenaire

- " Tu ne t'en sortira pas comme çà ", répliqua Djvil

- " Si, espèce d'avortons, rappelle toi bien de mon nom , S.K.4.C.92, je suis sûr que nous nous retrouverons un jour ou l'autre"

Le bandit appuya sur le bouton de mise en route, la capsule fut éjectée dans l'espace.

Kalhan s'adressa à Djvil : 

- " Il n'a aucun contrôle sur la capsule, s'il n'est pas récupéré par une navette il  mourra par manque d'oxygène, en plus il est blessé, je lui donne une chance sur dix d'en réchapper "

- " Mouais, Çà fait toujours une chance de trop ", maugréa Djvil.

Vingt quatre heures plus tard, le clan s'étaient rassemblé au grand complet sur la passerelle nord du Rebecca IV, trois cercueils trônaient dans la pièce, chacun reposait sur une plate-forme. 

Kalhan prit la parole : 

- " Mes chers amis, nous avons connu une des journée les plus difficile pour notre clan. Trois des nôtres nous ont quittés, mais deux uniquement marchent aux cotés du Grand Loup à présent . Le traître Zéphyr doit errer comme un  fantôme dans les confins de l'espace. Malgré les pertes, nous avons pu faire face à l'ennemi, et j'aimerai féliciter au nom du peuple Starwolf,  le courage extraordinaire du Capitaine Tassadar et du Lieutenant Djvil, sans eux notre clan aurait été exterminé par ces mercenaires. Rendons un dernier hommage au Sergent Angelcrew et au Sergent Kemmler mort au champs d'honneur dans l'exercice de leur fonctions, faisons une minute de silence "

Un calme majestueux planait à présent sur la passerelle nord, chacun se remémoraient les bons moments passés avec leurs défunts amis. Puis Kalhan fit signe à Cyrilius, ce dernier enclencha l'ouverture d'une plate-forme sous les cercueils qui glissèrent dans les sous sols et furent projeter dans le vide interstellaire. Après un dernier coup d'eil par la baie vitrée, chacun retourna à ses occupations. Pil s'adressa à Kalhan : 

- " Kal, alors, cette épée elle existe ou non ? tu nous a mis dans de sacrées beaux draps avec elle, tu sais que tu met le clan en danger ? "

D'un regard absent, Kalhan répondit : 

- " Je sais Pil, je suis en partie responsable de ce désastre, mais la vie continue, malgré ce qui vient de se produire..."

- " Tu ne m'a toujours pas répondu Kal ", continua Pil " En plus j'ai pas réussi à faire parler ce Cromwell, j'ai du le livrer aux autorités compétentes sans avoir rien tiré de lui. Et nous savons que Sk4c92 n'a pas agit à son compte, il travaillait pour quelqu'un et tant que nous ne saurons pas qui sait,  ce genre de mésaventure peu se reproduire. "

- " Je sais Pil, je vais commencer une enquête la dessus, maintenant laisse moi j'ai à faire "

Kalhan prit le chemin du quartier des officiers sans se retourner. Cyrilius se dirigea vers Pil : 

- " Heu... Pil ? un problème avec notre Commandant ? "

- " Je crois oui... Je lui est fait comprendre que l'épée divine nous mettait tous en danger, le pire c'est que nous ne savons même pas si Kal est en possession de cette épée, elle reste toujours très évasive la dessus. "

- " T'en fait pas Pil, notre Commandant sait ce qu'elle fait, si elle est vraiment en possession de cette épée, il est peut être mieux qu'on en sache rien. "

- " N'empêche qu'elle nous fait tous courir un grand danger", répliqua Pil, " Et cela je ne l'admet pas ".

Quelque part sur la passerelle nord, Djvil chercha Tassadar des yeux, il  le trouva : 

- " Hep Cap, je voulais vous dire qu'on à fait une fine équipe tous les deux,  je m'en souviendrai toute ma vie "

Tassadar le regarda d'un eil mauvais :

- " Moi j'espère qu'on fera plus jamais équipe ensemble, quand on me parle photo dans des moments pareils je ... "

Djvil afficha un énorme sourire.

- " Bon, " continua Tass, " c'est vrai, on s'est bien demmerdé ensemble, je suis incorrigible, allez viens, allons au bar, je t'offre un verre d'hydromel "

Kalhan avait rejoint sa chambre. Elle se mit devant la baie vitrée qui donnait sur le vide interstellaire et parla tout haut :

- " Grand Loup, je ne sais pas si j'aurai la force de continuer dans la dure tâche que vous m'avez confié. Des amis proches sont morts par ma faute aujourd'hui, et je n'arriverai jamais à me le pardonner "

A ce moment elle vit une constellation bleuté qui avait pris la forme d'un loup,  elle sut que son appel fu entendu et reprit foi en elle même. Malgré cela, elle ne put s'empêcher de tomber sur son lit et d'éclater en sanglots.


© 1999-2005 KnightWolf
page générée en 0.0387 secondes